NBA: DeRozan fait encore gagner les Bulls, les Nets renouent avec la victoire (vidéos)

DeMar DeRozan a mené les Bulls de Chicago vers la victoire en inscrivant 40 points face aux Spurs de San Antonio (120-109) lundi, tandis que les Nets de Brooklyn ont mis fin à leur série de défaites, contre les Kings (109-85). Les principaux résultats de la nuit en NBA, c’est par ici.

Les Bulls avaient six points de retard à l’entame du dernier quart-temps, quand DeRozan a pris, comme souvent, les choses en main, marquant onze des treize points suivants pour que Chicago passe en tête. Sélectionné parmi les titulaires du All-Star Game, qui se jouera le 20 février, DeRozan est le joueur qui a inscrit le plus de points dans le quatrième quart-temps cette saison (431 points).

Il a expliqué ensuite qu’il avait tenté de rester calme, même quand les Spurs ont infligé aux Bulls un sévère 32-24 dans le troisième quart.

"Il fallait disséquer ce match. J’ai enregistré des données pendant tout le match et quand le quatrième quart-temps est arrivé, je savais exactement ce qu’il fallait faire", a raconté De Rozan, qui porte son équipe en l’absence de Zach LaVine, blessé au genou gauche.

DeRozan établit un nouveau record

La star des Bulls a aussi établi un nouveau record pour sa franchise, lundi, en marquant plus de 35 points lors de six matches consécutifs. C’est mieux que le légendaire Michael Jordan pendant la saison 1996-97.

"Ce n’est pas seulement le fait qu’il marque beaucoup, ce qui est absolument incroyable, mais aussi son QI de basket, son expérience", s’est réjoui le coach des Bulls, Billy Donovan.

Si l’on ajoute les statistiques de Nikola Vucevic (25 points, seize rebonds) et Coby White (24 pts) ou même Ayo Dosunmu (12 pts), combinées à une réussite à deux points de 52,3% pour les Bulls et une domination aux rebonds (58-41), la tâche était vraiment compliquée pour les Spurs.

Du côté de San Antonio, le remplaçant Lonnie Walker a été le meilleur marqueur (21 pts), devant Doug McDermott et Dejounte Murray, 19 chacun.

À New York, Seth Curry a marqué 23 points dans son premier match pour Brooklyn et les Nets ont mis fin à une série de onze défaites en battant largement (109-85) les Kings de Sacramento. C’est leur première victoire depuis le 21 janvier, contre les Spurs.

Curry a inscrit dix paniers sur 18 tentatives, dont trois tirs primés, et ajouté sept rebonds et cinq passes décisives à sa feuille de stats.

Les Nets sont toujours privés de leur meilleur joueur, Kevin Durant, qui a assisté au match sur le banc, tout comme l’Australien Ben Simmons, arrivé lors du transfert de James Harden aux Sixers de Philadelphie.

Les Warriors défaits

À Washington, Kyle Kuzma a aussi empilé 23 points, dont 17 dans le troisième quart-temps, et les Wizards ont battu 103-94 les Pistons de Detroit, leur infligeant une huitième défaite d’affilée. Surtout, l’ailier fort a donné une marge aux siens à l’orée du dernier quart-temps, en inscrivant sept points dans les 80 dernières secondes du troisième quart (87-78).

Ce n’était que la deuxième victoire de Washington lors de ses onze derniers matches. Les Wizards peuvent désormais présenter un bilan de 26 victoires pour 30 défaites.

Les Pistons, malgré Cade Cunningham (12 pts), toujours en tête du classement des rookies au nombre de points inscrits, ont passé quatre minutes sans marquer à la fin du dernier quart-temps. Et leur bilan à l’extérieur est de plus en plus désastreux: quatre victoires, 25 défaites cette saison.

Autre marqueur à 23 points, CJ McCollum a bien aidé sa nouvelle équipe, les New Orleans Pelicans, à dominer les Raptors de Toronto (120-90).

À Los Angeles, Terance Mann a terminé avec 25 points, son meilleur score cette saison, et les Clippers de Los Angeles ont infligé aux Golden State Warriors (119-104) leur 16e défaite de la saison. Cela n’empêche pas les partenaires de Stephen Curry (33 pts) d’être toujours deuxièmes de la conférence Ouest.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.