JO 2022: quand un agent de sécurité interrompt un direct télévisé

Les Jeux olympiques d’hiver ont à peine débuté qu’un journaliste de la chaîne néerlandaise NOS a dû faire face, en direct, à un agent de sécurité un peu trop zélé.

Les téléspectateurs de la chaîne de télévision néerlandaise NOS ont assisté à la scène en plein direct, vendredi dernier: un steward chinois a interrompu l’intervention du correspondant Sjoerd den Daas alors qu’il était en duplex depuis le stade olympique de Pékin.

Résistant d’abord à l’agent de sécurité qui lui demandait de reculer, le reporter néerlandais n’a eu d’autres choix que de mettre fin à son direct. "C’était un peu choquant", se souvient-il dans une interview accordée à RTL Nieuws.

Selon le journaliste, qui assure avoir demandé la permission de s’installer à cet endroit, il a été repoussé car le garde chinois estimait finalement qu’il devait faire son duplex un peu plus loin.

Comme Sjoerd den Daas le confirme dans l’interview qu’il a accordée à RTL Nieuws, il n’est pas rare que le travail des journalistes soit perturbé en Chine. Pour preuve, il a été arrêté "pas plus tard que la semaine dernière à la gare de Pékin".