JO 2022: Evy Poppe prend la 14e place des qualifications du slopestyle et est éliminée

Première Belge en action aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, Evy Poppe n’est pas parvenue à se qualifier pour la finale du slopestyle en snowboard féminin, samedi matin sur le site du Genting Snowpark à Zhangjiakou.

JO 2022: Evy Poppe prend la 14e place des qualifications du slopestyle et est éliminée

La jeune Gantoise, benjamine du Team Belgium à 17 ans, médaillée d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020 et championne du monde chez les juniores l’an dernier, a pris la 14e place des qualifications avec un meilleur score de 56.80 points, grâce notamment à un "front flip" (saut périlleux avant) qu’elle fut la seule à tenter. Malheureusement pour elle, seules les douze premières (sur les 30 engagées et 28 participantes) se qualifiaient pour la finale prévue dimanche (2h30 belges) et disputée en trois runs.

Poppe avait obtenu 47.08 points lors de son premier run et occupait la 13e place. Seul le meilleur résultat des deux runs était pris en compte pour le classement. Seizième au classement au moment d’aborder son 2e passage, il lui fallait battre les 50.18 points de la Japonaise Miyabi Onitsuka. Avec 56.80 points, elle s’est alors hissée au 12e rang. Il restait encore six concurrentes. La seconde à suivre la Belge, l’Allemande Annika Morgan a mis fin aux espoirs d’Evy Poppe en obtenant 67.63 points. La Suissesse Ariane Burri a ensuite obtenu 65.55 points pour arracher la 12e place qualificative que détenait la Néerlandaise Melissa Peperkamp (61.26). Poppe a aussi réalisé le 13e score du second run.

Six figures (une par section) sont jugées (60% des points) ainsi que la performance globale (40%). Poppe a obtenu 32.55 points pour ses figures et 14.53 pour son impression globale dans la première manche et 36.80 et 20.00 dans la seconde.

La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott, double championne du monde 2019 et 2021, a obtenu le meilleur score de la journée 86.75 points dans son deuxième run. La Japonaise Kokomo Murase, championne du monde juniores 2018, a pris la 2e place (81.45) après avoir réussi le meilleur premier run (74.95). La Finlandaise Enni Rukajarvi a signé la troisième meilleure performance, là encore dans la seconde manche, avec 78.83 points. Onze des douze finalistes ont réussi leur meilleur score dans leur second run.

Evy Poppe doit encore participer à l’épreuve du big air dont les qualifications sont fixées au lundi 14 février (2h30 belges).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.