Une défaite aussi rageante qu’encourageante pour Virton

L’Excelsior est apparu bien plus consistant que huit jours plus tôt, face à Waasland. Mais il s’est incliné en toute fin de match, sur un auto-goal de Bidi. Deinze - Virton : 2 - 1

Daniel Jonette
Une défaite aussi rageante qu’encourageante pour Virton
Pour un tirage de maillot sur Staelens, Alan Bidi a évité de justesse l’exclusion en début de match, avant de marquer contre son camp à la 89e minute. ©BELGA

Veni Bidi non vici! Plutôt confiné dans un rôle sobre sur l’ensemble de la rencontre, Alan Bidi s’est mis dans la lumière à deux reprises ce samedi. En tout début de partie d’abord, quand il a échappé à la sanction suprême après une faute qui apparaissait comme celle du dernier homme. En toute fin de match ensuite, quand il a malencontreusement dévié, du crâne, un tir de De Belder. Privant ainsi l’Excelsior d’un point qu’il n’aurait certainement pas volé. Car ce Virton-là est apparu autrement plus consistant que celui qui a été archi-dominé par Waasland une semaine plus tôt.