Open d’Australie 2022: Medvedev écarte Tsitsipas et rejoint Nadal en finale

Tennis: la finale de l’Open d’Australie opposera Rafael Nadal à Daniil Medvedev, vainqueur en quatre sets de Stefanos Tsitsipas.

Benoît Robaye
Open d’Australie 2022: Medvedev écarte Tsitsipas et rejoint Nadal en finale
Daniil Medvedev peut célébrer - une fois n’est pas coutume - sa victoire contre Stefanos Tsitsipas, voilà à nouveau le Russe en finale de l’Open d’Australie. ©AFP

Rafael Nadal, premier qualifié pour la finale de l'Open d'Australie après son succès en quatre sets contre Matteo Berrettini, connaît désormais le nom de son prochain adversaire… Ce sera Daniil Medvedev, qui l'a emporté, également en quatre sets, face au Grec Stefanos Tsitsipas 7-6 (5) 4-6 6-4 6-1, dans un match particulièrement tendu en fin de deuxième set, lorsque le Moscovite s'en est pris à l'arbitre. "Comment peux-tu arbitrer une demi de Grand Chelem alors que tu es si mauvais?", a notamment osé Medvedev, sans le moindre respect.

Le Russe, déjà finaliste à Melbourne l’année passée, s’est imposé en un peu moins de deux heures et demi de match (2h29) et s’offre au passage une deuxième finale de Grand Chelem consécutive, après celle remportée à l’US Open (en trois sets) contre Novak Djokovic.

"Je vais rejouer contre l’un des plus grands joueurs et de nouveau contre un joueur qui va tenter de décrocher son 21e titre du Grand Chelem", a souri Medvedev, qui avait également privé "Djoko" du Grand Chelem calendaire en 2021, puisque le Serbe s’était imposé partout sauf à l’US Open.

S’il joue à nouveau un vilain tour à "l’un des plus grands" dimanche en finale, le Russe deviendra lui le premier joueur de l’ère Open à remporter consécutivement ses deux premiers Majeurs.

Nadal tentera de son côté de devenir le plus grand joueur de tous les temps en s'offrant un 21e sacre en Grand Chelem, qui le placerait une longueur devant ses deux plus grands rivaux Novak Djokovic et Roger Federer, qui n'ont donc pas participé à l'Open d'Australie, faut-il le rappeler (surtout pour le premier cité)...

Le Majorquin, 35 ans, jouera sa 29e finale en Grand Chelem - sa première depuis celle gagnée à Roland-Garros en 2020 -, alors que ce sera seulement la quatrième pour le Moscovite, qui n’a que 25 ans cela dit (26 le 11 février).

 -
- ©Photo News