Open d’Australie 2022: la Belge Sofia Costoulas en finale chez les juniors contre la numéro 1 mondiale

Tennis: victorieuse de l’Australienne Charlotte Kempenaers-Pocz, la Villersoise Sofia Costoulas a décroché sa qualification pour la finale de l’Open d’Australie chez les juniors.

Open d’Australie 2022: la Belge Sofia Costoulas en finale chez les juniors contre la numéro 1 mondiale

Sofia Costoulas s’est qualifiée pour la finale chez les juniors à l’Open d’Australie de tennis, première levée du Grand Chelem de la saison, ce vendredi à Melbourne.

La Villersoise, 16 ans, 10e mondiale chez les juniors, a battu en demi-finales l’Australienne Charlotte Kempenaers-Pocz (ITF 220), 17 ans, en deux sets - 6-4, 6-1 - et 1 heure 14 minutes de jeu.

Sofia Costoulas (N.8) affrontera en finale samedi (à partir de 2h00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi heure belge) la Croate Petra Marcinko (N.1) victorieuse de son côté de l’Américaine Liv Hovde (N.13), 16 ans, 20e mondiale chez les juniors, en trois sets 6-4, 4-6 et 6-4 et 1 heure 42 minutes de jeu.

Marcinko, 16 ans, est numéro 1 mondiale chez les juniors et 925e au classement WTA. Elle n’a encore jamais affronté Sofia Costoulas (WTA 905) sur le circuit junior.

La jeune brabançonne wallonne est la 14e Belge dans une finale chez les juniors en Grand Chelem et la 2e à l’Open d’Australie après An-Sophie Mestach, victorieuse à Melbourne en 2011.

En lice pour une 10e victoire Belge en junior dans un Grand Chelem

L’accession de Sofia Costoulas en finale du tournoi chez les juniors de l’Open d’Australie vendredi n’est pas une première pour la Belgique dans un rendez-vous du Grand Chelem. La jeune Villersoise, 16 ans, est en effet la 14e à réussir pareille performance (et pour la 17e fois), mais la deuxième seulement à Melbourne où seule An-Sophie Mestach avait atteint le dernier stade du tableau. La Gantoise avait même été jusqu’au bout soulevant le trophée en 2011.

Sofia Costoulas, 10e mondiale chez les juniors, 905e au classement WTA, pourrait, si elle fait de même samedi, rapporter une 10e victoire à la Belgique dans un tournoi du Grand Chelem chez les juniors, la 8e chez les filles.

Outre le succès aux Antipodes de Mestach en 2011, Kirsten Flipkens a conquis deux trophées chez les juniors, coup sur coup, à Wimbledon et l’US Open en 2003, Justine Henin s’était offert de son côté Roland-Garros en 1997, Nancy Feber a gagné Wimbledon en 1993 et plus loin dans le passé Geneviève Domken (en 1947) et Christiane Mercelis (en 1949) avaient aussi décroché le Graal sur la pelouse londonienne. Chez les garçons, Jacky Brichant, en 1947, et Kimmer Coppejans, en 2012, ont remporté Roland-Garros.

D’autres ont réussi à atteindre la finale sans pouvoir cependant y triompher. Surtout à Roland-Garros, mais à Wimbledon aussi à deux reprises avec Laurence Courtois (1992) et Kim Clijsters (1998). Michelle Rucquoy, en 1959 et 1960, a manqué à deux reprises de remporter le tournoi parisien de même que Laurence Courtois en 1993, battue par Martina Hingis en finale. C’est aussi sur la terre battue de la Porte d’Auteuil que Jacky Brichant (1948), déjà, Gino Mezzi (1951) et Francis Andries (1953) s’étaient inclinés en finale.

 -

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.