Loeb et Lurquin à l’abordage: "Aucune stratégie possible"

L’équipage franco-belge tente de maintenir le suspense en sortant le grand jeu sur le Dakar.

Martin Businaro

Ils avaient promis d’attaquer et de ne pas déjà s’avouer vaincus alors qu’il reste un demi-Dakar à avaler. Après avoir entamé l’épreuve en trombe avec une victoire dès la 2e étape, Sébastien Loeb et Fabian Lurquin avaient lâché progressivement du terrain sur Nasser Al-Attiyah, la faute à quelques erreurs de navigation et autres soucis de fiabilité. Avant la journée de repos marquant le point de mi-parcours du plus célèbre des rally-raids, le duo franco-belge pointait à près de 50 minutes du Qatari et de son équipier français Matthieu Baumel. Face à ce renard du désert qu’est le pilote Toyota, cela commence à faire beaucoup.