GP d’Abu Dhabi: Verstappen sacré champion du monde après un dernier tour de folie

Au terme d’une saison complètement folle, Max Verstappen a remporté son tout premier sacre de champion du monde Le Néerlandais a dépassé Lewis Hamilton dans le tout dernier tour d’un GP d’Abu Dhabi haletant de bout en bout.

Max Verstappen (Red Bull) a décroché dimanche le premier titre de champion du monde de Formule 1 de sa carrière.

Le Néerlandais, profitant de l’entrée de la safety car à quelques tours de la fin, a dépassé le Britannique Lewis Hamilton dans le dernier tour du Grand Prix d’Abou Dhabi, 22e et dernier rendez-vous de la saison.

Auteur d’un meilleur départ puis sorti en tête d’une première bagarre avec Verstappen entre les virages 6 et 7, Hamilton semblait pourtant avoir course gagnée mais Nicholas Latifi (Williams) a percuté le mur au 53e des 58 tours, obligeant la voiture de sécurité à sortir.

Après des tergiversations de la direction de course, la voiture de sécurité s’est retirée pour le dernier tour. La piste dégagée, ‘Mad Max’, profitant de pneus moins usés que Lewis Hamilton, a dépassé le septuple champion du monde pour décrocher, à 24 ans, son premier titre.

Verstappen: «Enfin un peu de chance »

"C’est incroyable, je me suis battu durant toute la course. Je ne sais pas quoi dire", a dit Verstappen à l’issue d’une course qui a été à l’image d’une saison au scénario incroyable, qui a vu les deux rivaux se présenter à égalité de points (369,5) avant cette finale, ce qui n’était arrivé qu’en 1974. "J’ai enfin eu un peu de chance aujourd’hui", a avoué le natif de Hasselt.

Fils d’un ancien pilote de F1, le Néerlandais Jos Verstappen, et de la Belge Sophie Kumpen, ancienne pilote de karting, Max Verstappen était prédestiné. D’abord, il a été le plus jeune pilote à prendre le départ d’un GP en 2015, à 17 ans, 5 mois et 15 jours, sous les couleurs de Toro Rosso. Il est ensuite devenu le plus jeune vainqueur en Espagne en 2016, à 18 ans, 7 mois et 15 jours, pour sa première chez Red Bull, entre autres records de précocité.

Dimanche, il est devenu le quatrième plus jeune à remporter un titre mondial à 24 ans, 2 mois et 12 jours, derrière Sebastian Vettel en 2010 (23 ans, 4 mois et 11 jours), Lewis Hamilton en 2008 (23 ans, 9 mois et 26 jours) et Fernando Alonso en 2005 (24 ans, 1 mois et 27 jours).

Sacré chez les constructeurs, Mercedes porte une double réclamation

Mercedes pourra se consoler avec son huitième titre constructeurs de rang alors que l’Espagnol Carlos Sainz a complété le podium. Les AlphaTauri du Japonais Yuki Tsunoda et du Français Pierre Gasly complètent le top 5.

C’est assurément avec amertume que Lewis Hamilton quittera les Émirats arabes unis, lui qui était à quelques encablures de signer un 8e sacre historique. Le natif de Stevenage avait pourtant pris un magnifique envol, dépossédant Verstappen de sa première place dès le premier virage avant de bien gérer ses arrêts et ses pneumatiques. C’est finalement l’accident de Latifi qui aura été décisif dans l’attribution de ce titre mondial.

Après la course, Mercedes a porté une double réclamation devant la FIA. Mercedes estime que la manière dont s'est déroulée la période de voiture de sécurité en fin de course est contraire au règlement sportif et enfreint les articles 48.8 et 48.12.

Räikkönen quitte la F1 sur un abandon... et un bel hommage

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) a lui quitté la F1 par la petite porte, abandonnant à mi-course suite à un problème mécanique. A 42 ans, il prend sa retraite après 19 saisons depuis 2001 et un titre mondial chez Ferrari en 2007.

Pour lui rendre hommage, les fans lui ont attribué le titre de "pilote du jour".