Soucis électroniques pour Cédric Busin

Le Nandrinois a dû patienter ce vendredi avant de pouvoir parcourir au Shakedown ses premiers kilomètres avec sa Skoda Fabia R5.

Simon Mirguet
Soucis électroniques pour Cédric Busin
Le Nandrinois a dû se contenter de quelques runs l’après-midi lors de la spéciale-test. ©Heymans

Le départ du 47e Rallye du Condroz a été loin d'être idéal pour Cédric Busin. Hier, le Nandrinois a été victime de problèmes électroniques avec sa Skoda Fabia R5 avant le Shakedown de Ben-Ahin. "La voiture s'est arrêtée sur la liaison, explique Cédric. On a dû la remorquer jusqu'à Huy. Impossible pour moi d'effectuer le moindre passage le matin. J'en avais pourtant besoin. Je n'ai pas eu l'occasion de rouler en essais privés et cela fait deux ans que je n'ai plus disputé un rallye. On n'aura pas fait les kilomètres souhaités."