NBA: Chicago retrouve des couleurs, Charlotte et Minnesota chutent

Quatre à la suite. Il faut remonter à la saison 1996-97, du temps d’un certain Michael Jordan pour retrouver une équipe des Chicago Bulls qui a débuté sa saison NBA par quatre victoires. Chicago est venu s’imposer à Toronto 108-111 ce lundi soir.

MIK

DeMar DeRozan a inscrit 26 points face à son ancienne équipe. Zach LaVine a ajouté 22 points, tandis que Nikola Vucevic a tenu bon en défense avec 8 rebonds et 3 interceptions, en plus de ses 17 points. Les Bulls ont eu chaud dans le dernier quart-temps, quand leur avance de 15 points a fondu comme neige au soleil, avec un beau travail de Fred VanVleet côté Raptors. Mais le rookie Scottie Barnes a manqué sa tentative à trois points qui aurait permis à Toronto d’arracher une prolongation.

Charlotte, détenu aujourd’hui par Michael Jordan, n’est pas parvenu à imiter Chicago. Les Hornets ont plié après prolongation 129-140 face à Boston. Jayson Tatum s’est révélé trop fort avec un bilan de 41 points; 8 assists et 7 rebonds. Il a été parfaitement épaulé par Jaylen Brownen attaque avec 30 points et 9 rebonds, et Robert Williams III en défense avec 12 points, 16 rebonds et 3 contres. Charlotte a pourtant compté jusqu’à 12 points d’avance dans le dernier quart avant la retour en force des Celtics. L’équipe de Caroline du Nord avait gagné ses trois premiers matchs.

Deux autres équipes ont perdu leur brevet d’invincibilité ce lundi. Washington a d’emblée été dominé par Brooklyn (38-20 après 12 minutes) et s’est incliné chez les Nets 104-90. Bradley Beal le marqueur des Wizards auteur de 22 points a surtout manqué sa cible (8/22 dont 3/13 à trois points).

Minnesota a perdu à domicile contre La Nouvelle-Orléans 98-107. Le duel des pivots a valu le déplacement. Le visiteur Jonas Valenciunas (22 pts, 23 rbs (record en carrière), 3 ast) a très bien résisté à la vedette des Timberwolves Karl-Anthony Towns (32 pts, 14 rbs, 7 ast). Les Pelicans, toujours orphelins de Zion Williamson, ont ouvert leur compteur grâce à leur maîtrise du rebond (41-60) et une bonne défense contre les tirs à longue distance des Wolves (6/24).

Milwaukee, le champion en titre, n’a jamais été en difficulté pour s’imposer (109-119) sur le parquet d’Indiana. Giannis Antetokounmpo a frôlé le triple double (30 pts, 10 rebs, 9 ast).

On retiendra encore la victoire inattendue de Cleveland à Denver 87-99. Nikola Jokic (24 pts, 19 rebs) était trop esseulé dans l’attaque des Nuggets. Jarrett Allen a tenu la comparaison face au MVP de la saison dernière. Le pivot des Cavaliers a bouclé son match par 21 points et 16 rebonds.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.