Pogacar, dans l’histoire en s’amusant

En gagnant son deuxième monument en une saison, le Slovène étoffe un palmarès déjà énorme pour son âge.

À Bergame, David Lehaire
Pogacar, dans l’histoire en s’amusant
Pogacar a surtout grimacé sur le podium, tant il était fort sur le vélo… ©AFP

Quelle place Tadej Pogacar prendra-t-il dans les livres d’histoire du vélo quand il partira à la retraite? La question est née dès le lendemain de sa première victoire au Tour de France à l’été 2020. Ce samedi, dans une ville bergamasque en fête, le Slovène a écrit un nouveau chapitre de son ouvrage. Parti à trente-cinq bornes de l’arrivée, et à trois du sommet du Passo di Ganda, dernière grosse difficulté du jour, dans une attaque que n’aurait pas reniée Remco Evenepoel s’il n’avait pas été victime d’une panne de jambes, le phénomène de Komenda n’a toléré que le retour du surprenant Fausto Masnada, auteur d’une descente magistrale vers Bergame, qu’il a réglé dans un sprint à deux.