Pas consolés et encore plus frustrés

Les Diables ont joliment réagi dans la petite finale mais deux erreurs individuelles défensives et trois poteaux (!) de nos trois attaquants ont offert la victoire aux Italiens.

Pas consolés et encore plus frustrés
Les Diables ont quitté Turin sur une 2e défaite. Frustrés, et pas consolé par le 1er but en Diable de De Ketelaere qui a répondu à Barella et Berardi, sur penalty. ©Photo News
Christophe Franken

On aurait voulu être une souris pour entrer incognito dans le vestiaire belge du Juventus Stadium à la pause. Aussi bien jeudi contre la France que dimanche face à l’Italie. Que s’y passe-t-il pour que les Diables en ressortent si mal? Ou que ne se passe-t-il pas? On n’aura pas la réponse mais notre Final Four aura été gâché par ces entames de seconde période loupées. La conséquence fait mal malgré l’intérêt relatif de cette mini-compétition : on repart avec la médaille en cioccolato alors qu’il y avait mieux à faire. Peut-être bien mieux même. Frustrant.