Paris-Tours : les Belges vendangent dans les vignes

Stuyven (3e) et Dewulf (4e) n’ont pu conclure victorieusement une journée animée d’un bout à l’autre par les coureurs belges.

Quentin FINNE
Paris-Tours : les Belges vendangent dans les vignes
Arnaud Démare a retrouvé le sourire sur cette classique de fin de saison. ©Photo News

Le calme voluptueux de l’avenue de Grammont, plongé dans la douceur d’un automne indien, avait beau s’apparenter au cadre paisible d’une fin de saison négociée en roue libre, les autorités locales auraient été plus inspirées de sortir les défibrillateurs plutôt que les distributeurs de gel hydroalcoolique ce dimanche… La finale de la 115e édition de Paris-Tours était en effet interdite aux cardiaques sous peine de crise de tachycardie instantanée.