STOP

Très conservateur, l’Espagnol n’arrive plus à trouver les clés pour modifier le cours des choses.

Frédéric Bleus

Qu’a dit Roberto Martinez à ses joueurs à la mi-temps de Belgique – France? C’est l’une des questions qu’on peut se poser après avoir vu la deuxième période des Diables. Ils ont reculé, tant et plus, au point qu’on pouvait se demander si c’était une volonté, d’une certaine manière. La Belgique, depuis sa demi-finale perdue contre la France en 2018, avait changé sa manière de jouer, pour subir et profiter de son jeu de transition. Cela avait fonctionné contre des équipes de moindre niveau pendant les qualifications à l’Euro 2020 ou à la Coupe du monde 2022. Un peu pendant les qualifications au Final Four de la Ligue des nations, non sans quelques réserves, notamment contre le Danemark et l’Angleterre.