Stefanos Tsitsipas bat Andy Murray en cinq sets au premier tour de l'US Open

Stefanos Tsitsipas a battu Andy Murray lors de la première journée de l'US Open, lundi sur le court Arthur Ashe de Flushing Meadows. Le Britannique de 34 ans, 112e mondial et triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013, 2016), s'est incliné face au Grec, 3e mondial et toujours en quête d'un premier sacre dans un Majeur.

Belga

Stefanos Tsitsipas a remporté le match après 4h44 minutes de jeu sur un score de 6-2, 6-7, 6-3, 3-6, 4-6. Andy Murray avait repris la compétition il y a deux semaines à Cincinnati. L'ancien numéro 1 mondial n'avait alors plus joué depuis son élimination au 3e tour à Wimbledon début juillet par le Canadien Denis Shapovalov, suite à une déchirure à l'aine faisant l'impasse notamment sur les Jeux Olympiques de Tokyo sans pouvoir y défendre son titre conquis à Rio.

L'Ecossais tente de refaire surface au plus haut niveau après avoir longtemps été blessé à une hanche. Le choc intergénérationnel offert par le tirage au sort a tenu toutes ses promesses à Flushing Meadows, tant Murray, lauréat du Majeur en 2012 a chèrement vendu sa peau, prouvant qu'il valait mieux que la 112e place à laquelle il est tombé ces dernières années, longtemps plombé par une blessure à la hanche. L'Ecossais a démarré tambour battant en s'adjugeant le premier set et s'est même créé deux balles pour remporter le second. Mais lors du tie-break, il est légèrement sorti de son match après une glissade, sa chaussure droite ayant perdu de l'adhérence sur le ciment du court Arthur Ashe. le joueur a vainement réclamé une nouvelle paire, qui n'est jamais venue et s'en est pris à son staff. Frustré, Murray a su transformer la frustration de façon positive au 3e set, qu'il a remporté en jouant encore mieux que son adversaire. Mais Tsitsipas ne s'est pas affolé et après s'être fait manipuler la voute plantaire droite par un soigneur, il a peu à peu pris le dessus dans les échanges, quand Murray marquait le coup physiquement malgré une envie d'en découdre qui semblait décuplée.

Las, la logique a finalement été respectée et le Grec de s'imposer, tandis que son adversaire ne décolérait pas à la fin du match en s'exclamant plusieurs fois "c'est une put... de blague!". "Rien n'a été facile aujourd'hui, j'ai dû faire des sacrifices sur le court pour revenir, mais je l'ai fait dans une ambiance qui était super", a réagi à chaud Tsitsipas qui affrontera au prochain tour le Français Adrian Mannarino (44e).