Mouscron dépose plainte contre le RWDM pour défaut de test Covid négatif, les Bruxellois se disent dans leur bon droit et contre-attaquent

Mouscron a déposé une plainte auprès de l’Union belge de football (URBSFA) contre le RWDM.

Mouscron dépose plainte contre le RWDM pour défaut de test Covid négatif, les Bruxellois se disent dans leur bon droit et contre-attaquent

L’équipe molenbeekoise a fait jouer Glenn Claes lors du match d’ouverture du championnat de 1B, mais selon les Hennuyers, le milieu de terrain n’avait pas de certificat Covid valide, a confirmé Renaud Duchêne, l’avocat de Mouscron, mardi.

Claes, 27 ans, a reçu sa 2e injection du vaccin contre le coronavirus à la fin du mois de juillet. Après cela, il a dû attendre quinze jours avant de pouvoir jouer un match officiel de championnat sans test Covid. Le 14 août, le RWDM a reçu Mouscron pour son match d’ouverture au stade Edmond Machtens. Claes a débuté le match et a également marqué un but dans le match qui a été remporté par le club local 3-1.

Mais selon Mouscron, Claes devait encore présenter un test Covid négatif. Le RWDM conteste cela et précise qu’il a obtenu le feu vert officiel du médecin coordinateur de la Pro League. «Cependant, il y a des éléments dans ce dossier qui justifient une plainte», a déclaré maître Duchêne, qui représente également Seraing dans le dossier lié à Peter Kerremans.

La réaction des Bruxellois: "Qui a donné des informations sur les dossiers médicaux?

Du côté bruxellois, Thierry Dailly, s'est dit très surpris par le dépôt de cette plainte. "Je suis très étonné du contenu de cette plainte. Nous ne sommes pas sûrs à 50%, mais bien à 500% d'être en ordre. Tout a été fait dans les règles de l'art au club et ce, depuis le début de la crise sanitaire", répond le président du RWDM. "Pas contre, ce qui me pose un très gros problème, c'est au niveau de la violation du secret médical. Qui a transmis une information sur les dossiers médicaux de mes joueurs à Mouscron?"
Le RWDM ne compte d'ailleurs pas en rester là. "Avec notre avocat Sven Mary, nous étudions les suites à donner à cette affaire. Nous ne comptons pas nous laisser faire car pour nous, c'est de la diffamation. Nous ne nous laisserons pas salir sous prétexte que nous sommes un petit club par rapport à eux."

Mouscron et RWDM seront entendus vendredi par les instances disciplinaires de l’URBSFA. Selon Me Duchêne, il est tout à fait possible que le RWDM ait agi correctement, mais que le médecin de la Pro League soit en faute.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.