VIDÉO | Vuelta: Philipsen gagne la 5e étape, Taaramae perd le maillot rouge de leader sur chute

De nombreux coureurs, parmi lesquels le leader du classement général Rein Taaramae, sont tombés dans le final de la 5e étape de la Vuelta, remportée par le sprinter belge Jasper Philipsen.

VIDÉO | Vuelta: Philipsen gagne la 5e   étape, Taaramae perd le maillot rouge de leader sur chute

Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) s’est offert la victoire dans 5e étape du Tour d’Espagne cycliste. Mercredi, au terme des 184,4 km tracés entre Tarancon et Albacete, le Campinois s’est montré le plus rapide du sprint qui a sanctionné l’arrivée.

Le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step), vainqueur mardi, a pris la 2e place. L’Italien Alberto Dainese (Team DSM) s’est classé troisième. Philipsen signe sa 10e victoire professionnelle et la 2e sur cette Vuelta après la 2e étape enlevée dimanche à Burgos.

Cette victoire lui permet de reprendre le maillot vert du premier du classement aux points que détenait Jakobsen.

La journée a été «animée» par le trio espagnol Pelayo Sanchez (Burgos-BH), Oier Laskano (Caja Rural-Seguros RGA), Xabier Mikel Azparren (Euskaltel-Euskadi). Parti dès le départ, leur écart maximum a atteint 7 minutes après 50 km. Le peloton a ensuite réduit l’écart qui n’était plus que de deux minutes à 40 km de l’arrivée. Laskano dernier résistant fut repris à un peu plus de 15 km d’Albacete sous l’impulsion des équipes de sprinters.

Taaramae et Bardet retardés sur chute

A 12 km de l’arrivée, une chute massive impliquant une centaine de coureurs a envoyé le leader du général Rein Taaramäe au sol, avant qu’il ne puisse repartir plus de 1 min 30 plus tard.

Malgré ses efforts, l’écart à combler était déjà trop important pour espérer conserver sa tunique rouge, endossée par Elissonde, jusque-là 2e du général, à seulement 25 secondes.

Si le groupe qui a pu éviter la chute s’est relevé pour permettre au peloton de se regrouper, certains coureurs, en plus du maillot rouge, ont perdu trop de terrain pour rentrer. Le Français Romain Bardet, leader de l’équipe DSM, est arrivé plus de cinq minutes après la tête de course, très marqué par la chute.

Philipsen a lui remporté sa 2e victoire sur cette édition de la Vuelta, après celle acquise lors de la 2e étape à Burgos, déjà devant Fabio Jakobsen, vainqueur mardi à Molina de Aragon.L’Italien Alberto Dainese (DSM) a pris la 3e place de l’étape.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.