«J’ai participé aux JO en étant enceinte», révèle la basketteuse Valériane Ayayi Vukosavljevic

La basketteuse française Valériane Ayayi Vukosavljevic, médaillée de bronze, a fait les JO de Tokyo enceinte de 3 mois.

«J’ai participé aux JO en étant enceinte», révèle la basketteuse Valériane Ayayi Vukosavljevic
©Twitter

«À ce jour, je suis enceinte de trois mois et demi, plus précisément de seize semaines», a expliqué la basketteuse française Valériane Ayayi Vukosavljevic. «Je voulais être tranquille et faire mes deux compétitions sans me prendre la tête, sans devoir gérer les réactions d'autres joueuses, des médias ou autres. C'est vrai que ça a simplifié la chose», ajoute la championne olympique dans un entretien à France Info.

Un secret bien gardé puisqu’au sein de l’équipe de basket, seuls le médecin et sa coach, Valérie Garnier, étaient au courant. Par la suite, trois de ses coéquipières ont également été informées. «Je ne voulais pas que les joueuses agissent différemment avec moi sur le terrain, sous prétexte que j’étais enceinte».

Une condition qui aurait pu effrayer la championne. «Comme je suis sportive de haut niveau et que j’ai l’habitude de faire du sport quotidiennement, ma gynécologue a affirmé qu’il n’y aurait problème vis-à-vis de ma pratique sportive à trois mois et demi (de grossesse) et que je pouvais aller jouer l’Euro et les JO sans problème».

Une grossesse gardée secrète jusqu’au terme de la compétition. «À cause du Covid, nous ne prenions pas souvent la douche en équipe. Nous rentrions à l’hôtel, et je me douchais seule dans ma salle de bain. Mais parfois, aux JO, nous n’avions pas trop le choix après les matches car la salle n’était pas forcément à côté de l’hôtel. J’essayais alors de le cacher comme je pouvais... avec plus ou moins de réussite. J’ai quand même eu le droit à quelques petites blagues marrantes de la part de mes coéquipières, mais j’ai toujours réussi à m’en sortir en avançant des excuses qui tenaient la route».