JO 2021 | Dans le seul site olympique ouvert au public: «L’endroit parfait pour s’aérer l’esprit»

Le vélodrome d’Izu est le seul site olympique à ouvrir ses portes au grand public. Pour le plus grand plaisir des fans nippons.

Alan Marchal

En cette fin de quinzaine, le vélodrome d’Izu est l’un des derniers sites à tourner à plein régime. Mais là où les athlètes enchaînent les finales dans un relatif silence au Stade olympique de Tokyo, l’ambiance est bien plus survoltée dans la préfecture de Shizuoka. Et pour cause, à 150 kilomètres de la capitale nipponne, le grand public a (enfin) été autorisé à assister à la compétition.

Dans une enceinte agrandie à l’occasion des Jeux olympiques, ce sont donc près de 1.800 spectateurs qui peuvent ainsi encourager quotidiennement les pistards. Soit près de 50% de la capacité maximale souhaitée initialement par le CIO.

«On est tous très conscients de la chance que nous avons, explique Taro, un fan «occasionnel» qui est venu avec sa compagne depuis Chiba, à 200 kilomètres. Et dans notre cas, on est encore plus chanceux car nous avons hérité des tickets remportés par un ami néo-zélandais qui ne pouvait pas faire le déplacement. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous supporterons tous les pistards néo-zélandais aujourd’hui. C’est notre façon à nous de faire vivre ces Jeux à notre ami resté chez lui.»

Déjà très heureux de pouvoir faire partie des quelques privilégiés qui auront vécu les Jeux depuis l’intérieur, les fans croisés à Izu - qui ont tous dû montrer patte blanche à l’entrée - l’étaient plus encore de pouvoir notamment assister aux épreuves sur piste, extrêmement populaires du pays.

«C’est un vrai spectacle auquel on assiste, sourient des fans de Kisato Nakamura, une spécialiste du Madison. Si on avait dû choisir un seul site olympique pour ouvrir ses portes au public, on aurait sûrement choisi le vélodrome. L’endroit est parfait pour s’aérer l’esprit.» Et peut-être oublier, le temps d’une après-midi, les strictes conditions qui entourent l’organisation des Jeux à Tokyo.