JO 2021 | Les gymnastes belges terminent huitièmes de leur première finale olympique par équipe

Emmenée par Nina Derwael, l’équipe belge termine à la huitième de ce concours remporté par la Russie qui devance les Etats Unis, privés de Simone Biles remplacée après le saut. La Grande-Bretagne complète le podium.

JKE
JO 2021 | Les gymnastes belges terminent huitièmes de leur première finale olympique par équipe

Nina Derwael, Maellyse Brassart, Lisa Vaelen et Jutta Verkest ont récolté 159,695 points pour la Belgique. Elles s’étaient classées cinquièmes avec 163.895 points pour se qualifier pour une première finale olympique par équipe pour la Belgique. Aux Jeux de Rio de Janeiro, l’équipe belge avait terminé à la douzième place.

L’équipe BelGym a connu un départ médiocre avec de nombreuses erreurs à la poutre, ce qui lui a valu seulement 36,999 points. Au sol, les Belges ont gagné 39.332 points, au saut 41.732. Les Belges ont terminé avec 41.632 aux barres asymétriques.

Nina Derwael, double championne du monde sur cette épreuve, a fait mieux qu’en qualification (15.366) en signant un score de 15.400, le même total que sa principale concurrente américaine Sunisa Lee. Ce qui promet une belle bagarre pour la finale en barres asymétriques.

La Russie, qui concourt sous un drapeau neutre à Tokyo, a obtenu 169 528 points. Les États-Unis ont pris la médaille d’argent avec 166 096 points, la Grande-Bretagne est arrivée troisième avec 164 096 points.

Les USA sans sa superstar Simone Biles, incertaine pour la fin des JO

Pour les États-Unis, la star Biles n'a concouru qu'au saut. Elle n'a obtenu «que» 13,766 points, son score le plus bas dans cette épreuve au cours de sa carrière olympique. USA Gymnastics a confirmé sur Twitter que Biles s'est retirée « en raison d'un problème médical ». Biles n'a pas concouru dans les autres épreuves. Malgré sa contribution limitée, elle a remporté sa sixième médaille olympique avec les États-Unis.

À Rio, elle avait remporté quatre médailles d’or (concours général, saut, sol, équipe) et une médaille de bronze (poutre). Biles compte également dix-neuf titres mondiaux à son impressionnant palmarès. Jeudi, elle pourrait défendre son titre olympique dans le concours général, mais sa participation est incertaine. «Nous verrons au jour le jour si elle peut être libérée médicalement pour les prochaines compétitions», a déclaré USA Gymnastics.

Dans la compétition masculine, la Russie a également remporté le titre olympique lundi, devant le pays hôte, le Japon, et la Chine.

Nina Derwael et Jutta Verkest participeront à la finale du concours général jeudi. Dans la finale des barres asymétriques, Derwael vise la médaille d’or dimanche.