JO: décalage(s) et frustration à Tokyo

C’est un fait: le Tokyo des Jeux olympiques 2021 ne présente pas le même visage que celui affiché traditionnellement.

Alan Marchal
JO: décalage(s) et frustration à Tokyo
L’ambiance à Tokyo n’est pas aussi légère qu’à l’accoutumée. ©EdA - Photo News

Bien au-delà des quelques décorations faisant référence à l’événement, c’est surtout l’ambiance dans la ville qui semble avoir changé. Comme si la morosité ambiante et les dissensions observées depuis plusieurs mois avaient affecté profondément une partie de ses habitants en entamant leur traditionnelle joie de vivre.

Parfois plus indélicats qu’à l’accoutumée avec les étrangers, certains Tokyoïtes - pas tous, loin de là - ne peuvent ainsi cacher leurs frustrations: celle de voir leur pays accueillir des dizaines de milliers d’étrangers alors que le virus se propage de plus en plus rapidement, et celle de ne pouvoir profiter d’un spectacle qui a pourtant coûté 13 milliards d’euros (dont un surcoût de 2,3 milliards à cause du contexte sanitaire) à la population.

À leur place, sans doute serions-nous aussi moins… avenants.