La canicule pour lancer les JO de Tokyo: «L’humidité est pesante»

Les Jeux olympiques s’apprêtent à débuter sous une chaleur étouffante. Un facteur auquel les athlètes belges s’adaptent avec plus ou moins de facilités.

Alan Marchal
La canicule pour lancer les JO de Tokyo: «L’humidité est pesante»
Elise Mertens s’adapte tout doucement à la chaleur tokyoïte. ©Photo News

«L’humidité et la chaleur sont très présentes et pèsent sur les organismes. La différence avec les conditions climatiques belges est énorme. On travaille à s’acclimater», explique Thibaut Vervoort, un des membres de l’équipe belge de basket-ball 3x3 qui s’était préparé «au mieux avec un tournoi à Tel Aviv où il faisait déjà très chaud».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.