Jeux Paralympiques de Tokyo: 11 nouveaux athlètes sélectionnés pour la Belgique

Le Comité paralympique belge annonce la sélection de 11 athlètes supplémentaires pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.

Jeux Paralympiques de Tokyo: 11 nouveaux athlètes sélectionnés pour la Belgique

Onze athlètes supplémentaires, provenant du tennis et du para-cyclisme, ont été officiellement sélectionnés pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, a annoncé ce vendredi le Comité paralympique belge.

Deux des nouveaux sélectionnés proviennent du tennis en fauteuil. Il s’agit de Joachim Gérard et Jef Vandorpe. «Tous les deux qualifiés sur la base de leur classement mondial, ils participeront au tournoi paralympique en simple et en double», précise le Comité paralympique belge.

En ce qui concerne le para-cyclisme, Griet Hoet (malvoyante) et Anneleen Monsieur (pilote) ont été sélectionnées pour les épreuves en tandem (B/piste et route). Les sélections de Laurence Vande Vyver (H3/route), Jean-François Deberg (H3/route), Maxime Hordies (H1/route) et Jonas Van de Steene (H4/route) ont été officialisées en handbike. Diederick Schelfhout (C3/piste et route) et Ewoud Vromant (C2/piste et route) sont repris en cyclisme et Tim Celen (T2/route) en tricycle (T2)

Ces onze athlètes s’ajoutent à Laurens Devos (TT9) et Florian Van Acker (TT11) en tennis de table et Francis Rombouts en boccia (BC2), déjà qualifiés pour les Jeux, tout comme les équipes de goalball messieurs (6 athlètes) et de para-dressage (4 athlètes), dont les compositions seront annoncées «courant du mois de juillet».

De nouvelles sélections sont attendues lundi 28 juin ou vendredi 2 juillet.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.