ANALYSE | Ça va mieux avec les super-héros des Diables rouges

Les Diables ont affiché deux visages face aux Danois. La qualification est là, les questions aussi.

ANALYSE | Ça va mieux avec les super-héros des Diables rouges
Les Diables, avec Eden Hazard, De Bruyne et Witsel entrés en cours de match, ont affiché un autre visage face aux Danois. ©Photo News

La Belgique va, dès à présent, se diviser en deux catégories. Ceux qui trouveront inquiétant d’avoir dû être sauvé par les montées de Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel après une première période catastrophique. Et ceux qui s’estimeront soulagés de revoir ces trois joueurs brillants dans l’équipe pour la suite du tournoi qui s’étirera, au moins, jusqu’en huitième de finale après le succès de jeudi soir à Copenhague.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...