Sakkari, l’autre sourire venu de Grèce

Elise Mertens pourra témoigner. Maria Sakkari est en très grande forme. Elle vient de battre la n°1 belge, Sofia Kenin (n°4) et Iga Swiatek (tenante du titre) pour s’offrir une demi-finale inattendue contre la Tchèque Barbora Krejcikova.

Th.V.
Sakkari, l’autre sourire venu de Grèce
©belga

La Grèce avait le dieu Tsitsipas sur le mont Olympe. Le n°5 mondial a été rejoint par la déesse Sakkari. Les deux familles sont d'ailleurs très proches. Sakkari espère d'ailleurs jouer au côté de Tsitsipas lors des Jeux olympiques de Tokyo. «Je pense que la Grèce est fière de nous», confiait-elle.