COMMENTAIRE | La WTA s’éteint, l’ATP brille

Chez les dames, les valeurs sûres tombent alors que chez les hommes, les résultats sont presque trop prévisibles.

COMMENTAIRE | La WTA s’éteint, l’ATP brille
Thibaut Vinel ©Bernard Demoulin

Le contraste n’a jamais été aussi violent entre l’ATP et la WTA. Chez les dames, le top 10 et même le Top 15 a sombré corps et âme avant le sprint final. Gênant pour l’image du circuit féminin. Honteux même.