NBA: LeBron James, déterminant face à Golden State, emmène les Lakers en play-off

Le très attendu duel entre le tireur le plus adroit (Stephen Curry) et le joueur plus complet (LeBron James) de l’histoire de la NBA, le championnat nors-américain de basket, n’a pas déçu mercredi à Los Angeles.

NBA: LeBron James, déterminant face à Golden State, emmène les Lakers en play-off

Que du contraire. Le match entre les Los Angeles Lakers et les Golden State Warriors a finalement penché en faveur des champions en titre 103-100. Ce sont donc les Lakers qui héritent du statut de N.7 en play-off et qui défieront Phoenix (N.2). Golden State peut encore se qualifier s’il bat vendredi Memphis qui a éliminé San Antonio 100-96 dans le duel entre les 9e et 10e de conférence Ouest. Le vainqueur rencontrera Utah (N.1) à partir de dimanche au premier tour des play-off.

Le Bron James a été déterminant comme souvent. Les choses avaient mal commencé pour les Lakers menés 42-55 à la pause et plutôt maladroits. «Ils nous ont giflés lors des deux premiers quart-temps, mais on a su répondre», a commenté «King» James après le match sur ESPN.

Pas au mieux de sa forme en raison de sa cheville droite encore endolorie, mais d’une détermination incroyable, James a fait basculer la rencontre. Il l’a bouclée par un triple-double, son 6e de la saison (22 pts, 11 rebs, 10 ast).

La dernière période fut un vrai chassé-croisé avec cinq changements de leader. Là encore James a pris ses responsabilités. Son tir primé, difficile, à 58.2 secondes de la fin du match a donné la victoire aux «Pourpre et Or». Il souffrait à ce moment-là de la vue après avoir reçu un doigt de Draymond Green dans l’oeil peu auparavant. «Je voyais trois arceaux. Donc, j’ai visé celui du milieu», a avoué James.

«Depuis toujours, les super joueurs mettent de super tirs», a reconnu admiratif à l’adresse de son grand adversaire, Stephen Curry. Le meilleur marqueur a rentré 37 points, dont 6 tirs à 3 points sur 9 tentés. En vain.

«Il a juste prouvé pourquoi il est le meilleur joueur au monde», a ajouté Frank Vogel, le coach des Lakers, toujours aussi élogieux envers James.

Si Golden State a plié mercredi face au talent d’un joueur, les Warriors auront face à eux vendredi un vrai collectif: celui de Memphis. Les Grizzlies ont conservé leur chance de retrouver les play-off après une absence de trois saisons. Ils ont dominé San Antonio 100-96, après avoir compté jusqu’à 21 points d’avance dans le premier quart (38-17).

Les Spurs loin d’abdiquer ont été dans le coup jusqu’au bout, emmenés par un Dejounte Murray omniprésent (10 pts, 13 rebs, 11 ast). Leur coach Gregg Popovich, désormais en congé de la NBA, va se consacrer au Team USA qui va jouer le tournoi olympique cet été à Tokyo.

Le pivot lituanien Jonas Valanciunas s’est promené dans les raquettes (23 pts, 23 rebds, 3 blocs) et les arrières Dillon Brooks (24 pts, 7 rebs) et Ja Morant (20 pts, 6 ast, 6 rebs) ont démontré les diverses possibilités de la franchise du Tennessee.

Memphis avait perdu la saison dernière, dans la bulle d’Orlando, le premier play-in de l’histoire de la NBA face à Portland. La chance lui est offerte vendredi, à San Francisco, d’oublier ce mauvais souvenir.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.