Alaphilippe, lauréat de la Flèche wallonne : la réponse du patron

Le champion du monde a remporté sa troisième Flèche, débordant Roglic dans les derniers hectomètres au sommet du Mur.

Benjamin SINOT
Alaphilippe, lauréat de la Flèche wallonne : la réponse du patron
Le puncheur français, premier champion du monde lauréat à Huy, depuis Evans en 2010. ©Photo News

Finalement, c'est quand on l'attend le moins que Julian Alaphilippe est le plus fort. Décevant et inquiet de son état de forme dimanche dernier à l'Amstel Gold Race, le champion du monde a répondu de la meilleure des manières en remportant sa troisième Flèche wallonne, après des succès conquis en 2018 et 2019. Au-delà de la satisfaction de réaliser le triplé, le puncheur de Montluçon savourait sa victoire avec le maillot arc-en-ciel et une gestuelle peu commune au moment de franchir la ligne. Le dernier coureur à s'être imposé avec la tunique irisée était Cadel Evans, en 2010. «J'ai fait ce geste pour montrer que j'ai la tête dure, sourit le leader de Deceuninck-Quick Step. Je me devais de répondre après un début de saison qui ne me satisfaisait pas. Je suis très heureux, je pense avoir géré parfaitement la montée. Quand Primoz (Roglic) a attaqué, je ne me suis pas emballé. Quand je me suis rendu compte qu'il plafonnait, j'ai tenté le tout pour le tout et ai maintenu la "brûlure", comme on dit, jusqu'à la ligne. Cette victoire fait beaucoup de bien.»