Asgreen rend gloire au Wolfpack

La formation Deceuninck-Quick Step a de nouveau démontré sa suprématie sur les épreuves flandriennes.

Benjamin SINOT
Asgreen rend gloire au Wolfpack
Le Danois a profité de ses qualités de rouleur pour s’adjuger l’E3 Saxo Bank Classic. ©Photo News

C'est souvent dans l'adversité qu'on reconnaît la force d'un collectif. Bousculée ces derniers temps et parfois critiquée pour ses résultats malgré une équipe sur papier impressionnante, la formation Deceuninck-Quick Step a tout simplement offert aux téléspectateurs une démonstration de force, un exemple à montrer dans les écoles. Souvent vanté, le fameux «Wolfpack» est une valeur sûre, le succès de Kasper Asgreen en est l'exemple concret. Qui aurait pu imaginer que le champion du Danemark en avait encore sous la pédale après un long raid solitaire d'une cinquantaine de kilomètres? Considéré comme l'un des cracks du peloton lorsqu'il s'agit de démontrer ses qualités de rouleur, l'homme de 26 ans a tenté un coup de force décisif à trois kilomètres de l'arrivée. Vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2020, le Scandinave a sans aucun doute remporté le plus beau succès de sa carrière à Harelbeke. «Je savais qu'au sprint, je n'avais aucune chance, souligne le vainqueur. Je sentais que je montais en puissance ces derniers temps et j'espérais jouer un rôle dans cette course. Notre équipe était très forte, tout le monde s'est donné pour offrir le succès à notre employeur. La tactique de course était excellente, le pari est réussi.»