Les confidences de Bashir Abdi: «Je ne me considère pas comme quelqu’un de talentueux mais je suis fort mentalement»

Le Gantois de 32 ans a battu à deux reprises le record de Belgique du marathon en 2019 pour s’imposer parmi les meilleurs spécialistes du 42,195 km de la planète. Toujours accompagné de son éternel sourire, il nous a partagé ses espoirs pour 2021 mais aussi sa vision d’une discipline qui attire toujours plus d’amateurs.

Romain Van der Pluym
Les confidences de Bashir Abdi: «Je ne me considère pas comme quelqu’un de talentueux mais je suis fort mentalement»
Bashir Abdi ici lors du Memorial Van Damme le 4 septembre dernier. ©BELGA

Contacter Bashir Abdi a été plus difficile que d’habitude. Le marathonien belge est réputé pour sa sympathie mais quand la technique s’en mêle, c’est une autre histoire. «Je suis dans les montagnes en Éthiopie», nous a-t-il envoyé lors de notre premier contact. «Mais je redescendrai à Addis Abbeba (NdlR: la capitale du pays) et, là, on fera l’interview au téléphone.»