Meintjes, le leader de Intermarché-Wanty, à l'heure de la renaissance

L’arrivée du grimpeur sud-africain est la plus notoire dans les rangs de l’équipe wallonne. Il espère s’y relancer.

Benjamin SINOT
Meintjes, le leader de Intermarché-Wanty, à l'heure de la renaissance
Deux fois 8e du Tour (2016 et 2017), Louis Meintjes doit tirer Intermarché-Wanty vers le haut. ©BELGA

Une brise à peine ressentie sur les joues, un soleil qui recouvre la côte espagnole, un climat idéal pour préparer la nouvelle saison, on en arriverait presque à oublier la pandémie de coronavirus. Pourtant, elle est toujours bien là, les activités presse en présentiel sont d'ailleurs limitées pour éviter les risques de contamination chez les coureurs. Intermarché-Wanty Gobert est l'une des rares équipes à avoir accueilli quelques médias, dans sa base située non loin de Benidorm. Les entraînements s'enchaînent par groupes, l'état d'esprit familial y règne. C'est d'ailleurs cet aspect qui a convaincu Louis Meintjes de s'engager avec la structure chère à Jean-François Bourlart. «Il y a une atmosphère relax et sympathique qui vous met dans d'excellentes conditions. Vous vous sentez directement bien dans cette équipe. J'avais besoin d'un nouveau défi pour repartir de zéro, vivre une renaissance. Je considère vraiment cette arrivée comme un nouveau départ. Le staff m'accorde sa confiance. De mon côté, je vais tout faire pour retrouver mon niveau d'antan. Même s'il y a une nouvelle génération qui s'est installée, je pense pouvoir être en mesure de revenir à un bon niveau.»