«Il me fallait peut-être une transition»

Buteur et donneur d’assist, dimanche, le Dinantais Antoine Bernier (23 ans) surfe sur la bonne vague avec Seraing, en tête de la D1B.

Vincent Blouard
«Il me fallait peut-être une transition»
Bernier (n°12) ici face à Deinze le 28 août. ©Photo News

Antoine Bernier était en route entre son appartement de Grâce-Hollogne et son fief natal de Dinant, lundi, lorsque nous l’avons contacté. Après un décrassage collectif matinal, il s’apprêtait à profiter d’un jour et demi de congé près des siens. L’occasion de se poser et de réaliser le début de saison inespéré du RFC Seraing.