US Open: Novak Djokovic sur sa lancée, John Isner tombe en cinq sets, Goffin va découvrir Harris

Novak Djokovic, N.1 mondial et grandissime favori de l’US Open de tennis, a nettement dominé le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 109) 6-1, 6-4, 6-1 en moins de deux heures, lundi au premier tour de l’US Open, portant à 24 sa série de matchs victorieux consécutifs en 2020.

US Open: Novak Djokovic sur sa lancée, John Isner tombe en cinq sets, Goffin va découvrir Harris

Deux surprises ont marqué la première journée du simple messieurs. Double quart de finaliste de l’épreuve en 2011 et 2018, l’Américain John Isner (ATP 22/N.16) a cédé au jeu décisif du 5e set face à son compatriote Steve Johnson (ATP 64) au bout d’une lutte de 3h50: 6-7 (5/7), 6-3, 6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (7/3). L’Argentin Diego Schwartzman (ATP 13/N.9), quart de finaliste en 2019, a concédé la défaite lui aussi au bout de cinq sets, et 4 heures de jeu, face au Britannique Cameron Norrie (ATP 76) 3-6, 4-6, 6-2, 6-1, 7-5.

«Les choses se sont compliqué (au 2e set)» a expliqué Djokovic. «J’ai perdu ma concentration et lui a commis moins d’erreurs, il est l’un des joueurs qui se déplacent le plus vite sur un court et il a fait de très bons coups. Je m’en suis bien sorti pour terminer le set 6-4 et ensuite c’était un peu plus facile», a commenté le Serbe, toujours invaincu en 2020.

Djokovic affrontera au 2e tour le Britannique Kyle Edmund (ATP 44). Il vise un 4e titre à l’US Open (après 2011, 2015, 2018), qui serait son 18e Majeur et qui le rapprocherait de ses rivaux Roger Federer (20, record) et Rafael Nadal (19).

Le match attendu entre Alexander Zverev et le Sud-Africain Kenny Anderson a tenu ses promesses. L’Allemand, 7e mondial et 5e tête de série à New York, s’est imposé en quatre manches 7-6 (7/2), 5-7, 6-3, 7-5. Il lui a fallu s’employer 3h07 avant de venir à bout du finaliste de 2017 qui est retombé à la 117e place mondiale.

Autre outsider, le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 6/N.4) s’est lui montré expéditif devant l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas (ATP 41) renvoyé aux vestiaires sur un score sans appel 6-2, 6-1, 6-1. Il est resté 1h38 sur le court.

David Goffin a franchi le grand obstacle que constituait le géant amricain Reilly Opelka (2m11/ATP 35). Le N.1 belge, 10e mondial et 7e tête de série à l’US Open, a gagné en quatre manches: 7-6 (7/2), 3-6, 6-1, 6-4 après 2h27 de jeu.

Le Liégeois sera opposé mercredi au 2e tour au Sud-Africain Lloyd Harris (ATP 95)qui a éliminé l’Italien Marco Cecchinato (ATP 108), demi-finaliste de Roland-Garros en 2018, en trois sets: 6-4, 7-5, 6-2 et 1h54 de jeu. Il est vrai qu’en dehors de son exploit parisien, le Palermitain n’a jamais gagné un match en douze autres participations à un tournoi du Grand Chelem. A 23 ans, Lloyd dispute son 7e tournoi du Grand Chelem et le 3e à New York. Il ne comptait jusqu’ici qu’une seule victoire au 1er tour l’an dernier à Roland-Garros. Il s’agira d’un premier match entre Goffin et Harris. .

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.