Gilbert: un cauchemar en guise d'adieu au Tour?

Alors qu’il rêvait de marquer ce Tour de son empreinte, Gilbert a été contraint à l’abandon. Cela sent la fin de l’histoire avec le Tour.

Benjamin SINOT
Gilbert: un cauchemar en guise d'adieu au Tour?
Philippe Gilbert espérait prendre une revanche après sa chute en 2018. Le destin en a décidé autrement. ©Lotto Soudal

Être éliminé du Tour sur chute est déjà triste. Lorsqu'on sait qu'il s'agit probablement du dernier, cela l'est encore davantage. Présent pour la dixième fois sur la Grande Boucle, Philippe Gilbert a dû quitter les routes de l'Hexagone avant même le départ de la deuxième étape. Le Remoucastrien, tombé samedi sur des routes qu'il connaît pourtant comme sa poche, souffre d'une fracture de la rotule. La chute s'est produite à un peu plus de soixante kilomètres de l'arrivée. S'il a pu éviter l'un ou l'autre coureurs, il s'est finalement retrouvé au tapis, le genou en premier. «Les médecins craignaient que les ligaments ou le tendon soient touchés, souligne le principal concerné. Finalement, non, heureusement.»