VIDÉOS | Chute impressionnante lors de la 1ère étape du Tour de Pologne

Le vainqueur initial a été déclassé et exclu de l’épreuve suite à une conduite plus que limite.

VIDÉOS | Chute impressionnante lors de la 1ère étape du Tour de Pologne

L’arrivée de la première étape du Tour de Pologne (WordlTour), qui s’est déroulée mercredi sur 195,8 km entre Chorzów et Katowice, a été marquée par une chute impliquant notamment Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step).

Groenewegen était en tête à quelques mètres de la ligne d’arrivée lorsqu’il a coupé la route à Jakobsen qui arrivait par sa droite. Groenewgen a heurté Jakobsen qui est passé au-dessus des barrières. Le coureur de Jumbo-Visma a été déclassé et exclu de l’épreuve.

La victoire est finalement revenue à Fabio Jakobsen.

Cette première étape s’est déroulée un an jour pour jour après le décès de Bjorg Lambrecht. Le coureur de Lotto Soudal est décédé des blessures consécutives à une lourde chute lors de l’édition 2019.

L’UCI ouvre une enquête à l’encontre de Dylan Groenewegen

L’Union cycliste internationale (UCI) a décidé d’ouvrir une enquête après le terrible accident causé par le Néerlandais Dylan Gronewegem (Jumbo-Visma) mercredi dans le sprint final du Tour de Pologne (WorldTour).

«L’Union Cycliste Internationale (UCI) condamne fermement le comportement dangereux du coureur Dylan Groenewegen (Jumbo-Wisma), qui a projeté Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quickstep) dans les barrières à quelques mètres de l’arrivée, provoquant une chute collective aux termes de la première étape du Tour de Pologne», indique l’UCI. «Groenewegen a été disqualifié de la course par le collège des commissaires. L’UCI, qui juge l’attitude inacceptable, a immédiatement saisi la Commission Disciplinaire pour demander l’imposition de sanctions à la hauteur de la gravité des faits. Notre Fédération est de tout cœur avec les coureurs touchés», ajoute l’Union cycliste internationale.

Marc Sarreau abandonne

Marc Sarreau (Groupama-FDJ) ne prendra pas le départ de la 2e étape du Tour de Pologne jeudi. Le Français est une des victimes de l’accident causé par le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) mercredi dans le sprint final de la 1e étape.

«Marc Sarreau souffre d’un gros traumatisme de l’épaule et de ruptures ligamentaires multiples. Il passe des tests médicaux complémentaires. Il est bien sûr non-partant demain», a indiqué la formation Groupama-FDJ mercredi soir sur son compte Twitter.