Les JO 2020 de Tokyo reportés! Ils auront lieu «au plus tard à l’été 2021»

L’inéluctable décision est tombée ce mardi: le Comité International Olympique (CIO) a confirmé le report des Jeux Olympiques de Tokyo. Initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020 dans la capitale japonaise, ils se dérouleront désormais «pas plus tard qu’à l’été 2021», a précisé le CIO.

Les JO 2020 de Tokyo reportés! Ils auront lieu «au plus tard à l’été 2021»

Depuis la première édition en 1896, il s'agit du premier report des Jeux Olympiques en dehors d'une période de guerre. Même si les Jeux Olympiques devaient se tenir en 2021, ils conserveront la dénomination JO 2020, a précisé le CIO.

Cette décision découle d’une réunion téléphonique où participaient, entre autres, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, et Thomas Bach, président du CIO.

Il en est sorti que, «dans les circonstances actuelles et sur la base des informations fournies aujourd’hui (mardi) par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le président du CIO et le Premier ministre du Japon, les Jeux de Tokyo doivent être reprogrammés après 2020 et au plus tard à l’été 2021, afin de sauvegarder la santé des sportifs et tous ceux impliqués dans les JO ainsi que la communauté internationale».

Sous la pression des athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, le CIO n’aura tenu que deux jours alors qu’il avait déclaré dimanche «se donner quatre semaines» avant de décider.

Voulant rester positif, Shinzo Abe a déclaré que les JO reportés seront «le témoignage de la défaite du virus».

En toute logique, le relais de la flamme olympique, arrivée vendredi dernier en provenance de Grèce, a été repoussé. Toutefois, elle restera au Japon et pourrait devenir «la lueur au bout du tunnel dans lequel se trouve le monde actuellement», a ponctué le CIO.

La pression était forte

«Mon interprétation de l’annonce du CIO (de dimanche) est qu’ils ne veulent pas annuler les JO et qu’ils ne pensent pas pouvoir continuer de les maintenir à la date du 24 juillet», avait expliqué à l’AFP le Canadien Dick Pound, membre historique du CIO.

La très puissante fédération internationale d’athlétisme, sport numéro un aux JO, avait pris clairement position, estimant qu’ouvrir les Jeux le 24 juillet n’était «ni faisable ni souhaitable», selon son président Sebastian Coe.

Une prise de position tranchée qui est intervenue alors que la plupart des compétitions sportives sont à l’arrêt sur l’ensemble des continents, où plus d’un milliard de personnes doivent rester chez elles, avec des mesures de confinement souvent drastiques.

Le coronavirus Covid-19 a fait au moins 16.961 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 12h00. Plus de 386.350 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 175 pays et territoires depuis le début de l’épidémie.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.