JO de Tokyo reportés à cause du coronavirus: un mal pour un bien pour Camille Laus et Fanny Lecluyse

La spécialiste du 400m, Camille Laus et la nageuse Fanny Lecluyse auront un an de plus pour préparer leur grande échéance japonaise.

Arnaud Smars

Face aux levées de boucliers des derniers jours, le CIO n'avait pas vraiment le choix. Mardi, il a pris la décision qui s'imposait: remettre les Jeux Olympiques «à l'été 2021 au plus tard». Pour nos deux athlètes made in Wapi déjà qualifiées, Camille Laus et Fanny Lecluyse, le voyage à Tokyo est donc remis de quelques mois. Une déception forcément. Mais un choix parfaitement compris par les deux sportives.