«Certains céderont peut-être plus facilement à la tentation»

La période floue que l’on traverse et l’adaptation des contrôles antidopage pourraient donner certaines idées aux tricheurs.

D. Le.

«Il ne faut pas se voiler la face, il y aura toujours du dopage, des gens qui essayeront…, explique Joost De Maeseneer, médecin de l'équipe cycliste Circus Wanty Gobert. Mais peut-être que certains auront plus facilement envie de céder à la tentation dans le contexte actuel. On a vu des sportifs se doper en dehors de toute compétition. En hiver, par exemple… Donc, oui, c'est une donnée que nous ne pouvons pas exclure.»