Le ranking mondial fait débat

Pour la première fois, il y a donc deux moyens de se qualifier pour les Jeux: soit en réussissant les minima, soit en se trouvant en ordre utile au sein du ranking mondial à la date butoir du 29 juin.

D. Le.

La fédération internationale, appelée désormais World Athletics, a instauré ce système dans le but d’établir une vraie hiérarchie, comme cela se fait en tennis. Le calcul des points est assez complexe. Il englobe les cinq meilleurs résultats de l’année écoulée et tient compte du standing de la compétition dans laquelle ils ont été obtenus. D’où l’importance d’être présent dans les grands meetings.