«Groupe de la mort», «la France favorite»: les réactions après le tirage de l’Euro 2020

Roberto Martinez, Didier Deschamps, Joachim Löw,… Voici quelques réactions après le tirage au sort de l’Euro 2020

«Groupe de la mort», «la France favorite»: les réactions après le tirage de l’Euro 2020

Roberto Martinez, Belgique, «Le Danemark est dangereux»

«Le match contre la Finlande sera excitant, car c’est une nation qui arrive à l’Euro pour la première fois. On a étudié le Danemark, ils ont de la maturité, de la personnalité, et une qualité exceptionnelle. C’est une équipe dangereuse. Tous nos matches se dérouleront dans une zone très restreinte, la sagesse voudrait qu’on établisse notre camp à Saint-Pétersbourg. Il faut éviter de passer trop de temps en avion, rester au sol est la meilleure préparation pour les joueurs. Les matches amicaux (prévus en mars) devront être bien pensés. (Le groupe de la France) ressemble au groupe de la mort, mais ça me contrarie, car du groupe F sortira un pays très bien préparé. Tout le monde devra garder ce groupe à l’œil, car il définira les standards de cet Euro.»

Didier Deschamps, France: «On doit l’accepter»

«C’est le groupe le plus difficile, mais on doit l’accepter, c’est comme ça. Cela demandera à l’équipe de France d’être prête tout de suite. C’est un groupe compliqué sur le papier de part la qualité des adversaires et les derniers résultats qu’ils ont eus», a analysé le technicien, mieux loti lors des derniers tirages.

«Je ne saute pas au plafond quand il y a un tirage qui peut paraître plus abordable. On est dans une situation qui est peut-être la pire car le barragiste (qui complétera le groupe en mars) pourrait être le meilleur des barragistes (celui de la voie A). Mais il faudra être prêt», a poursuivi le patron des Bleus.

Celui-ci a confirmé que l’équipe de France aurait pour camp de base son habituel centre d’entraînement de Clairefontaine: «On y est bien, on a nos repères. Les trajets ne sont pas très longs», a-t-il expliqué.

Joachim Löw, Allemagne, «La France est favorite»

«C’est purement et simplement le groupe de la mort. Mais mon envie n’en est que plus forte. Ce sont des matches super. Les fans peuvent déjà se réjouir. Tout le monde va devoir jouer à ses limites dans ce groupe. On va devoir être à fond dès le début. (La France meilleure équipe du groupe?) Oui, je pense. Elle est championne du monde, depuis trois, quatre ans elle monte en puissance. Elle est favorite du groupe.»

Fritz Keller, président de la Fédération allemande de football (DFB), cité par la Fédération: «Avec ce tirage on peut tout de suite déclencher la fièvre de l’Euro en Allemagne. C’est un tirage canon. Je n’ai pas du tout peur».

Fernando Santos, Portugal: «Un groupe que personne ne voulait»

«Deux champions du monde, un champion d’Europe et vainqueur de la Ligue des nations, je pense que c’est un groupe que personne ne voulait puisque chaque équipe voulait éviter les deux autres. C’est assurément un groupe difficile avec l’Allemagne et la France qui sont toujours favoris à remporter les compétitions auxquelles elles participent. Mais le Portugal est également candidat (à la victoire, NDLR), nous l’avons fait en France à l’Euro-2016 quand personne ne l’attendait, nous avons gagné la Ligue des nations donc nous verrons bien.»

Roberto Mancini, Italie: «Un groupe équilibré»

«On aurait pu tomber sur la France, mais notre groupe est équilibré. Nous avons eu un bon parcours dans les qualifications (pour l’Euro), mais tout ça est derrière nous. Nous sommes sur la bonne voie, mais nous avons encore du travail à faire pour nous améliorer avant le début de la compétition. Sommes-nous favoris? Il faut d’abord jouer ces matches. Nos adversaires sont très compétitifs. Le fait d’évoluer à domicile va nous aider.»

Gareth Southgate, Angleterre, «Une affiche de très haut niveau»

En retrouvant la Croatie, qui l’avait éliminée en demi-finale du dernier Mondial, l’Angleterre s’attend à une «affiche de très haut niveau» dans le groupe D de l’Euro-2020, a assuré samedi son sélectionneur Gareth Southgate.

La Croatie l’avait emporté 2 à 1 après prolongation pour se qualifier en finale, perdue contre la France.

«Nous connaissons la qualité de leur milieu de terrain quand on voit qu’ils peuvent laisser (Mateo) Kovacic (joueur de Chelsea) sur le banc, ça veut tout dire», a commenté Southgate au micro de la BBC2 après le tirage au sort qui s’est déroulé à Bucarest.

«Ce sera vraiment une affiche de très haut niveau», a-t-il au sujet du match qui se tiendra le 14 juin à Wembley.

Ronald Koeman, Pays-Bas, «On veut tout gagner»

«Nous savions déjà que nous jouerions contre l’Ukraine. Ca ne change pas grand-chose qu’on les affronte lors du premier, deuxième ou troisième match. Notre cellule de scouting est déjà à l’œuvre depuis un moment. Tous les pays seront bien préparés, pas seulement nous. L’Ukraine était dans la même poule que le Portugal et ils ont remporté leur groupe. Nous savons combien il est difficile de battre le Portugal et ils l’ont fait. Heureusement qu’on ne les a pas tirés au sort… L’Ukraine sera l’adversaire le plus sérieux. Et mieux vaut l’Autriche (autre adversaire des Pays-Bas dans le groupe C, NDLR), avec tout le respect qui leur est dû, que le Portugal. Ça va être fantastique de disputer trois matches à Amsterdam. Déjà au tirage au sort de la Ligue des Nations, j’avais remarqué qu’on voyait les Pays-Bas (absents de l’Euro-2016 et du Mondial-2018, NDLR) avec un nouveau regard. Nous voulons gagner tous nos matches.»