Adamovic, alias «le petit général»

Le meneur serbo-bosnien incarne la philosophie de Bosnic. Il se démarque comme le leader des Borains. Rencontre.

Benjamin SINOT
Adamovic, alias «le petit général»
Le distributeur montois représente à merveille les valeurs des pays des Balkans. ©Photo News

Dans les travées de la mons.arena, ils sont tous unanimes sur le rôle de Filip Adamovic dans l'effectif borain. Ce meneur d'1m75 incarne le renouveau montois, initié par un coach à forte personnalité, Vedran Bosnic. Le Bosnien a installé une nouvelle dynamique chez les Hennuyers, après deux années sous les ordres de Daniel Goethals. À l'instar de Dario Gjergja à Ostende, Bosnic avait besoin d'un relais sur le terrain pour permettre aux jeunes Belges et aux rookie US de grandir. Ce rôle est à mettre à l'actif d'Adamovic. «Sans lui, je ne serai probablement pas en Belgique. Il avait besoin d'un patron. Cela me plaît d'être le leader de cette équipe, insiste le distributeur serbo-bosnien, étonné lorsqu'on lui dit que certains le surnomment «le petit général». C'est flatteur de savoir cela. Être comparé à Djordjevic qui a une telle carrière et qui est un exemple de travail et d'abnégation à Ostende est évidemment quelque chose qui vous rend heureux. Dusan a 36 ans et est toujours au top de sa forme. Il suit des sportifs comme Federer.»