«Je ne vais jamais forcer les choses»

Nouveau club, nouveau rôle pour l’intérieur belge Pierre-Antoine Gillet. Il poursuit son rêve espagnol à Fuenlabrada.

Vincent Blouard
«Je ne vais jamais forcer les choses»
En Espagne, «P-One» a trouvé son équilibre entre carrière et vie de famille. ©ÉdA – Vincent Blouard

La Plaza de la Constitución, simple et moderne, dégage une certaine quiétude à Fuenlabrada, petite ville paisible à une demi-heure de Madrid. Pour Pierre-Antoine Gillet, elle est parfaitement située, entre son appartement et l’école de sa fille. C’est là que l’intérieur belge a semble-t-il trouvé l’équilibre entre la poursuite de son rêve espagnol et sa vie de famille. Rencontre sous le soleil.