«Ils ont fait le job à la perfection»

Touché aux ischios, Jonathan Borlée a vécu en famille la finale devant sa télévision. «Ce fut beaucoup d’émotions», nous glisse-t-il.

P.A.
«Ils ont fait le job à la perfection»
Jonathan Borlée: «Je n’ai pas eu besoin d’attendre la finale pour être frustré.» ©Reporters/GYS

Et un peu de frustration aussi? «Je n’ai pas eu besoin d’attendre la finale pour être frustré de ne pas être à Doha», balaye-t-il, avant de revenir sur la performance de ses coéquipiers. «Ils ont réalisé le job à la perfection, ils ont fait en sorte de ne pas être dans le trafic lors des passages du témoin. Maintenant, il ne faudra pas nous reposer sur nos lauriers, car les autres nations vont vouloir nous battre à Tokyo.»