Kimeli et Orcel dans l’ombre

Les deux Belges engagés dans une finale ce lundi soir ont dû se contenter d’un rôle dans l’ombre. Claire Orcel n’a pas pu faire mieux que 1,89m à la hauteur, soit trois centimètres de moins qu’en qualifications.

D. Le.

La Bruxelloise, 11e d’un concours vertigineux, sort avec un bulletin positif de ses premiers Mondiaux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...