INTERVIEW | Nafissatou Thiam: «Pour certains, j’ai déjà l’or, c’est agaçant»

Nafissatou Thiam entamera demain la défense de son titre à l’heptathlon. Elle assume son statut de grande favorite mais garde les pieds sur terre. Sa force.

David Lehaire

Depuis son arrivée à Doha mardi dernier, Nafissatou Thiam se prépare sereinement à la défense de son titre planétaire, conquis il y a deux ans à Londres. Celle qui est aussi championne olympique et d’Europe entamera demain en fin d’après-midi ses sept travaux herculéens. La forme est là et tout semble sous contrôle. Même ce coude qui avait suscité les pires craintes au soir de sa blessure, en juin à Talence. Selon Roger Lespagnard, qui tourne comme un lion en cage, la Namuroise de 25 ans ne ressent plus aucune douleur. Tous les feux sont donc au vert.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...