VIDÉO | NBA: Lou Williams dans l’histoire, Russell Westbrook dans… la polémique

L’arrière Lou Williams est devenu lundi le meilleur marqueur en sortie de banc de l’histoire en NBA.

Le joueur des Clippers, auteur de 34 points en 23 minutes lors de la démonstration des siens contre Boston (140-115), a dépassé Dell Curry au classement avec 11 154 points contre 11 148 pour le père de Steph et Seth Curry. Avec un cinquième match gagné de suite, les Clippers sont bien accrochés à leur sixième place à l’Ouest (39v-29d). Les Celtics, qui ont signé leur pire performance défensive de la saison, pointent à la 5e place à l’Est (41v-27d).

Et de 9 pour Houston, polémique au Thunder

Houston a écarté Charlotte (118-106) et continue d’enchaîner les bons résultats. Avec quatre joueurs à 16 points ou plus, dont James Harden (28 pts) et Éric Gordon (22 pts), les Rockets ont aligné une 9e victoire de rang afin de conforter leur troisième place avec un bilan de 42 victoires pour 25 défaites. Les Hornets, malgré 40 unités et 10 rebonds de Kemba Walker, n’ont gagné qu’un seul de leurs cinq derniers matches et sont en ballotage défavorable pour les playoffs à l’Est (10e, 30v-37d).

La polémique Westbrook

À Salt Lake City, Oklahoma City a signé sa quatrième victoire en autant de confrontations cette saison face au Jazz. Le Thunder s’est imposé 98 à 89 et a pris ainsi une revanche éclatante sur Utah qui l’avait éliminé au premier tour des playoffs la saison dernière (4-2). OKC et Utah restent respectivement 4e de la conférence Ouest (41v-26d) et 6e (38v-28d).

Mais le résultat de cette rencontre a été relégué au second plan en raison d’une nouvelle polémique Russell Westbrook qui avait déjà eu maille à partir avec des supporters du Jazz la saison dernière lors des play-offs.

Le meneur d’OKC a frôlé le «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 23 points, onze rebonds et huit passes décisives, mais il a surtout perdu son calme face aux provocations de spectateurs, dont un couple qu’il a violemment menacé selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Après la rencontre, le MVP (meilleur joueur) de la saison 2016-17 a publié un communiqué pour se défendre.

«Caractère racial»

«Le jeune homme et sa femme dans les tribunes m’ont dit de me mettre à genoux, comme nous le faisions avant. C’est pour moi l’expression d’un manque total de respect, je pense qu’il y a un caractère racial (dans ses propos), c’est inapproprié», a-t-il indiqué.

«Il y a beaucoup de gens qui viennent assister à des matches pour dire des choses irrespectueuses à mon endroit et à celui de ma famille. Pendant de nombreuses années je n’ai jamais rien dit pour ne pas blesser ou insulter les gens», s’est-il défendu.

Il pourrait toutefois écoper d’une amende, voire d’une suspension.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.