Coupe Davis: Sébastien Grosjean nommé capitaine de l’équipe de France

L’ancien N.4 mondial a été nommé ce lundi nouveau capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, a annoncé la Fédération française de tennis dans un communiqué (FFT).

Coupe Davis: Sébastien Grosjean nommé capitaine de l’équipe de France

Sébastien Grosjean prend la suite d’Amélie Mauresmo, qui devait elle-même succéder à Yannick Noah, mais qui a renoncé à son poste sans avoir dirigé le moindre match à la suite du vote de la réforme du format de cette compétition par équipes par la fédération internationale (ITF).

Le nouveau capitaine sera également en charge de la délégation masculine destinée à jouer aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Pas de Mauresmo

Le troisième mandat de Yannick Noah achevé fin novembre sur une défaite en finale contre la Croatie (3-1), Amélie Mauresmo devait à 39 ans lui succéder à la tête de l’équipe de France de Coupe Davis. Une première pour une femme.

Mais Amélie Mauresmo avait renoncé au capitanat le 6 décembre, pour intégrer le staff de Lucas Pouille, obligeant ainsi la FFT à trouver un nouveau dirigeant.

Amélie Mauresmo confiait alors qu’elle renonçait car «ce n’est plus ce pour quoi (elle) avait signé».

Au moment de sa nomination, fin juin, la réforme portée par la Fédération internationale (ITF) n’avait pas encore été adoptée.

En cause, la réforme du format de la Coupe Davis consécutive à la décision de l’ITF d’en confier l’organisation au fond d’investissement Kosmos, géré par le footballeur de Barcelone Gerard Piqué, et la multiplication des compétitions par équipes, qui trouble le calendrier.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.