Mons-Ostende pourri par l’arbitrage

Un trio arbitral, quand il est bon, on ne le remarque pas sur un terrain. C’est tout le contraire qui s’est produit à la mons.arena, avec en vedette Samir Krehic.

Dominique NUYDT
Mons-Ostende pourri par l’arbitrage
Le trio arbitral (ici: Ludo Sempels) n’a pas favorisé le bon déroulement de la rencontre ©BELGA

Évolution du score: 8-24, 30-44, 38-60, 56-86

Samir Krehic commence fort et siffle trois fautes dont une technique à Olah en moins de cinq minutes de jeu. Ostende en profite pour prendre le large (8-24). A-t-il voulu compenser dans le deuxième quart-temps? Peut-être, car cette fois-ci, c’est Boukichou qui a subi ses foudres (4 fautes dont une technique). Les Renards en profitent pour revenir à 27-34 via Lasisi. En première mi-temps, le trio arbitral a sifflé quatre fautes techniques dans une rencontre somme toute très correcte. Cherchez l’erreur!

En seconde mi-temps, les Côtiers n’ont guère dû forcer leur talent pour l’emporter aisément. À l’heure actuelle, Ostende est une équipe intouchable pour les Montois qui n’ont en outre, pas particulièrement brillé.