Les Renards ont manqué d’envie

Mons - Ostende : 70 - 84

Dominique NUYDT
Les Renards ont manqué d’envie
Les Montois ne peuvent absolument rien revendiquer contre Ostende. ©Photo News

Évolution du score: 17-17, 33-39, 44-60, 70-84

MONS (17/34 à 2 pts, 9/21 à 3 pts, 9/10 lf, 26 rbds, 13 a., 29 fp): Delas 0, Buysse 0, Sainsbury 12, CAGE 0, Demps 30, Mortant 3, BOSCO 3, Gorgemans 2, Van Caeneghem 0, LASISI 14, OLAH 1, Mann 5.

OSTENDE (14/35 à 2 pts, 11/24 à 3 pts, 23/28 lf, 36 rbds, 10 a., 19 fp): Lambrecht 2, Walden 9, Mwema 2, Keselj 10, GILLET 17, KATIC 5, Boukichou 5, DJORDJEVIC 8, Jagodic 5, KESTELOOT 6, NEWBILL 15.

Après une défaite de 10 points concédée lors de manche aller à Ostende (80-70), Mons pouvait encore espérer arracher la qualification à condition de bousculer son adversaire. Il n’en fut jamais question car les Montois n’ont jamais montré l’envie de se surpasser.

«Nous avons simplement été mauvais, nous sommes complètement passés à côté de notre match. Dans ces conditions, revendiquer quelque chose face à une équipe comme Ostende, c'est une mission impossible. Dès le début, nos adversaires nous ont mis la pression avec les triples de Gillet. Nous avons manqué de mobilité, de fluidité et surtout d'envie et d'engagement», a constaté Yves Defraigne.

Si en première période, Lasisi a réussi à limiter les dégâts en première période, en seconde, Ostende s'est promené en se contentant de contrôler la rencontre. Lasisi, en plantant un triple sur la sonnerie, avait pourtant ramené Mons à 33-39 avant la pause. Il s'est ensuivi une petite bagarre: Bosco bousculé par Mwema, Boukichou brandissant une chaise vers Yves Defraigne pendant que Walden et Cage venaient à la rescousse de leurs équipiers. Un petit moment d'égarement heureusement vite calmé. «Nous avons complètement déjoué en seconde période, a regretté Lionel Bosco. Pourtant, face à nous, ce n'était pas une grande équipe d'Ostende. Il faudra vite oublier ce week-end pour se concentrer sur nos deux prochaines rencontres face à Willebroek et le Brussels. Après six défaites d'affilée, nous devrons renouer avec la victoire.»

Il faudra pour cela que le cinq de départ se montre à la hauteur car contre Ostende, il n’a inscrit que 23 des 70 points montois. Demps (30 points) et Sainsbury (14 points), en sortie de banc, sont les seuls qui ont essayé d’allumer la flamme. En vain.

Après une double élimination en coupe d’Europe et en coupe de Belgique, Mons n’a plus que le championnat pour tenter de sauver sa saison.