Mons méritait mieux

Anvers - Mons : 76 - 72

David LEHAIRE
Mons méritait mieux
Brillants en défense, Cage et les Montois ont failli battre Marchant et les Giants. ©BELGA

Évolution du score: 24-18, 44-39, 58-56, 76-72.
ANVERS (25/45 à 2 pts, 4/17 à 3 pts, 14/18 aux l.f., 34 rbds, 17 a., 17 f.): Kanda 4, BEGHIN 4, CLARK 12, Ware 22, Hawkins 7, Yo. SCHOEPEN 5, Ya. Schoepen 5, MARCHANT 7, CONGER 10.
MONS (13/30 à 2 pts, 12/27 à 3 pts, 10/13 aux l.f., 34 rbds, 10 a., 20 f.): Delas 14, Sainsbury 9, CAGE 4, Demps, BOSCO 12, Gorgemans 7, Van Caeneghem, LASISI 11, OLAH 4, MANN 11.

Ceux qui ont rallié la Lotto Arena samedi soir ont été bien inspirés. Car la pièce ne tomba du côté anversois que dans la dernière minute d’un duel passionnant. D’un tip-in rageur suivi d’un rebond offensif, Ware donna deux longueurs d’avance aux siens (74-72). Mais il restait 24 secondes aux Montois pour tenter d’arracher soit la prolongation soit la victoire. En réussite à distance (4/8), Delas reçut la gonfle mais ne put tenter le tir primé qu’il préparait car il se la fit voler par Clark. Certains – dont sans doute Yves Defraigne – jugeaient fautive l’intervention de l’Américain mais pas les arbitres.

Les Montois auraient mérité de l'emporter pour le cœur qu'ils mirent dans les débats, leur respect des consignes et leur excellente défense, notamment sur Clark et Hawkins, les deux machines à scorer adverses. «En première mi-temps, nous avons commis quelques erreurs», explique Lionel Bosco, présent dans tous les secteurs de jeu (12 pts, 6 rbds, 4 ass et 6 fautes provoquées). Les Giants en profitèrent à deux reprises pour se détacher un peu (29-21 et 46-39). Mais bien que ses intérieurs étaient criblés de fautes, l'Union réagissait à chaque fois. Elle le fit même par l'entremise de Sainsbury. Arrivé cet été pour évoluer dans la seconde équipe, le jeune Espagnol boosta les siens, inscrivant 7 points en 4 minutes dans le 2e quart. Se jetant sur tous les ballons comme des morts de faim pour compenser le manque de rotations, les Hennuyers ont même laissé leurs hôtes sans voix quand ils trouvèrent, à tour de rôle, la cible à distance pour passer devant (de 52-44 à 56-59).

Au final, ils ont, donc, perdu mais ont montré qu'en défendant de la sorte, ils auront leur mot à dire dans ce championnat. Quant à Anvers, il a renoué avec la victoire après trois revers d'affilée, Coupe d'Europe comprise. «On a souffert mais on est allé la chercher au caractère», dira Christophe Beghin, tout heureux de voir des jeunes Belges prendre de plus en plus de poids dans cette formation, à l'instar de Yoeri Schoepen (5 pts et 10 rbds).